Propagation DNS

Vérifiez gratuitement la propagation de vos enregistrement DNS avec notre outil de vérification de propagation DNS.

Entrez votre Nom de domaine (l’URL de votre site internet) dans la barre de recherche ci-dessous. Si vous n’avez pas encore acheté de Nom de domaine, nous vous invitons à trouver un nom de domaine.

[{"name":"Bengaluru, Inde\t","long":"77.594566","lat":"12.971599","country":"IN","result":""},{"name":"San Francisco, USA","long":"-122.419418","lat":"37.774929","country":"US","result":""},{"name":"Somerton Park, Australie","long":"138.521286","lat":"-34.996670","country":"AU","result":""},{"name":"Rio de Janeiro, Br\u00e9sil\t","long":"-43.172897","lat":"-22.906847","country":"BR","result":""},{"name":"Berlin, Allemagne","long":"13.409657","lat":"52.517632","country":"DE","result":""}]
{"primary_color":"#3a3a3a","dark_mode":null,"dark_mode_color":"#111","siteurl":"https:\/\/busilearn.fr","pluginurl":"https:\/\/busilearn.fr\/wp-content\/plugins\/global-dns\/public\/"}
066228dace
  • in Bengaluru, Inde
  • us San Francisco, USA
  • au Somerton Park, Australie
  • br Rio de Janeiro, Brésil
  • de Berlin, Allemagne

Les principaux types d’enregistrements DNS

Un type d’enregistrement permet de préciser le type d’information qui est contenu dans l’enregistrement. En plus de la résolution des noms de domaines à partir des adresses IP, les enregistrements DNS ont d’autres fonctions.

ChampsSignification des champs
ALe champ A (Address) associe le nom de domaine à une adresse IPv4
AAAALe champ AAAA associe le nom de domaine à une adresse IPv6
CNAMELe champ CNAME (Canonical Name) permet la création d’alias
MXLe champ MX (Mail eXchange) indique les serveurs pour la gestion des mails
TXTLe champ TXT permet d’ajouter des tokens de vérifications pour différents services (comme Google Search Console afin de valider que vous êtes le propriétaire du site)
SPFLe champ SPF permet de fournir des informations pour la lutte contre le SPAM.
PTRLe champ PTR associe un domaine à une adresse IP
SOALe champ SOA (Start of Authority) permet de donner des informations générales sur le fichier de zone

L’enregistrement de type A

La plupart des résolutions de noms sur Internet se font au moyen des enregistrements de type A. Son champ de donnée renferme une adresse IPv4. Ces enregistrements permettent notamment à un internaute de saisir un nom de domaine dans le navigateur : l’ordinateur envoie alors une requête HTTP à l’adresse IP correspondante. Une adresse IPv4 ayant toujours une taille de 4 octets, la valeur rdlength sera toujours 4.

L’enregistrement de type AAAA

Un enregistrement AAAA, aussi connu sous le nom de « quad-a », fonctionne comme un enregistrement A, sauf qu’il a recours à une adresse IPv6 au lieu d’une adresse IPv4 pour résoudre le nom du domaine. Une adresse IPv6 ayant une longueur de 128 bits ou 16 octets, on précise ici la longueur du champ de données. La désignation AAAA est une manière d’indiquer que cet enregistrement DNS est quatre fois plus long qu’un enregistrement A.

L’enregistrement de type SOA

SOA signifie Start of Authority (début d’autorité). Les enregistrements de ce type renferment des informations sur la zone, qui sont organisées au moyen du fichier de zone ou du serveur DNS. Ils sont importants entre autres pour le transfert de zone : ce transfert consiste à répliquer une zone d’un serveur vers un autre pour parer d’éventuelles pannes. Le transfert de zone permet d’assurer une réplication fidèle du fichier d’origine. Dans un tel enregistrement DNS, vous trouverez derrière l’adresse électronique de l’administrateur un numéro de série. Celui-ci est incrémenté à chaque nouvelle mise à jour.

L’enregistrement de type CNAME

Dans un enregistrement CNAME (Canonical-Name-Record) on trouve un alias, c’est à dire un autre nom applicable à un domaine. L’entrée renvoie à un enregistrement existant, de type A ou AAAA. Pour ce type, le champ rdata indique le nom du domaine qui a été précédemment relié au fichier à l’aide d’une adresse IP. Cela permet de renvoyer plusieurs adresses différentes vers le même serveur.

L’enregistrement de type MX

Un enregistrement MX renvoie à un Mail Exchanger ou à un serveur de messagerie SMTP. On y enregistre un ou plusieurs serveur(s) de messagerie appartenant au domaine correspondant. Si on utilise plusieurs serveurs de messagerie, par exemple pour pallier d’éventuelles pannes, on doit préciser l’ordre de priorité. Le DNS sait alors dans quel ordre il doit interroger les serveurs de mails.

L’enregistrement PTR

Le PTR-Record (pointeur) est un DNS record qui permet un Reverse-Lookup (recherche inversée). Le serveur DNS peut ainsi donner des informations sur les noms des hôtes qui sont associés à une adresse IP spécifique. Chaque adresse IP utilisée dans un enregistrement de type A ou AAAA, est associée à un enregistrement PTR. L’adresse IP est alors structurée dans l’ordre inverse, avant d’être complétée par le nom d’une zone.

L’enregistrement NS

Dans un enregistrement NS, l’entrée du serveur de nom d’un fichier de zone, on vous indique la compétence d’une zone particulière. Cette entrée est donc obligatoire pour chaque fichier de zone. Cet enregistrement de ressources permet d’indiquer au serveur DNS s’il est compétent pour la requête, c’est-à-dire en charge de la zone, ou bien s’il doit transférer la requête.

L’enregistrement TXT

Le record TXT renferme du texte qui n’est pas destiné à des utilisateurs, ni même à être lu par les machines. Cet enregistrement DNS permet à un administrateur de sauvegarder du texte non-structuré (à la différence des données structurées renfermées dans les autres enregistrements DNS). Il peut par exemple renfermer des détails qui relèvent de l’entreprise responsable du domaine.

L’enregistrement SRV

Avec un enregistrement SRV, vous pouvez informer un serveur d’autres services (SRV) proposés. Vous y inscrivez le service disponible, ainsi que le numéro de port. Vous pouvez aussi y entrer le protocole que vous souhaitez employer. Cette entrée DNS permet par exemple de donner à un client des informations portant sur des services LDAP ou XMPP.

L’enregistrement LOC

Un enregistrement LOC permet de donner des informations sur la position géographique du serveur. À la fin de cet enregistrement se trouvent des données quant à la latitude, la longitude et l’altitude au-dessus du niveau de la mer, ainsi que la précision de la position indiquée.

Pourquoi vérifier la propagation DNS?

En savoir plus sur le DNS

100% GRATUITObtenez le livre "L'indépendance Financière pour tous"
Busilearn
Logo
Activer l'enregistrement dans les paramètres - généralités