Challenge Libertas par Ecom French Touch

Romàn Czerny et Maxime le Morillon de Ecom French Touch n’ont pas pour habitude de mâcher leurs mots, et quand ils présentent leurs formations, ils ne retiennent pas leurs coups non plus : la présentation de la formation Challenge Libertas donne bien le ton. « 90% des formateurs en ligne n’assument pas que la vente de formations est leur principal business » disent-ils. La transmission de savoir est un business extrêmement lucratif, et chez Ecom French Touch, on ne s’en cache pas : une immense partie de leurs revenus provient des formations en ligne.

Pour faire court, le Challenge Libertas, c’est leur formation pour apprendre à apprendre à ses clients. Mais si vous voulez avoir un petit peu plus de détails, suivez le guide.

La ruée vers la formation en ligne

Romàn et Maxime expliquent pourquoi la vente de formations en ligne est un business extrêmement lucratif, ça tient en quatre arguments : 100% de marges, une fois que le produit est créé, il n’y a pas besoin de le reproduire (contrairement à ce que fait un artisan par exemple), si l’on a sa compétence, aucun investissement n’est nécessaire, et enfin, tant que ça se vend, l’argent est encaissé même quand vous êtes en vacances ou lorsque que vous dormez.

Si vous n’êtes pas convaincus par les arguments de Maxime et Romàn, si vous vous dites « oui, c’est très bien, mais rien ne me dit que les formations ça se vend bien », mettez plutôt le business des formations en perspective avec le monde actuel.

Les gens n’ont pas plus envie d’apprendre en 2021 qu’avant, ça c’est vrai, on a toujours envie d’apprendre. En revanche, il y a une belle conjoncture en ce moment : quand ils veulent apprendre quelque chose, les internautes se rendent vite compte que le premier résultat gratuit sur Google manque de rigueur et de pédagogie. (Vous pensez vraiment que les gens lisent Wikipédia pour apprendre ? Ils l’utilisent pour avoir raison dans un débat, c’est tout). Et d’un autre côté, l’économie se digitalise, et il n’y a aucune raison que le business de l’apprentissage ne suive pas.

Mais la pédagogie et l’accès aux clients, ça s’apprend, alors jetons un coup d’œil le contenu de cette formation. Format très classique : quatre modules thématiques, et des bonus.

Le contenu du Challenge Libertas

Le premier module est une grosse introduction à la thématique de la vente de formation. Parmi les leçons ultras classiques : une vidéo sur le mindset, les objectifs, les moyens de paiement. Rien de nouveau jusque-là. Plus original pour un module d’introduction, on a évidemment une introduction à ce que c’est d’être un formateur, ce qu’est un infoproduit, qu’elle est l’erreur à ne pas commettre quand on se lance dans la vente de formations. À cela s’ajoutent une étude de cas et une présentation du « Plan 30 jours » (on y reviendra).

Au programme du deuxième module : création de votre premier infoproduit. Donc là on détermine d’abord quel type de formation vous souhaitez vendre et quelle niche rentable choisir. Il y a aussi un ensemble de leçons sur les compétences : quelles sont les compétences à avoir et comment améliorer ses compétences pour faire mieux que la concurrence.

Le troisième module contient trois études de cas. Une pour chaque niveau de réussite. D’abord une étude de cas de ce qu’il ne faut pas faire, ou plutôt de ce qu’il faut faire pour être sûr de perdre de l’argent. Ensuite, une étude de cas d’un infoproduit ayant généré 200 000 euros de chiffre d’affaires, et enfin, une étude de cas exceptionnelle sur une formation ayant fait un million d’euros de chiffre d’affaires.

Il faut reconnaître la bonne idée de ne pas mettre seulement une étude de cas de réussite, ou seulement une étude de cas d’échec. Ici, on a un très beau panel de réussite. Individuellement, ces études de cas n’ont pas beaucoup de valeurs, mais quand on met les trois en perspective, on apprend beaucoup de choses.

Ce module trois se termine sur la gestion du service client, la façon de fixer ses prix et comment acquérir ses premiers clients grâce à des sources de trafic gratuites.

Le fameux « plan 30 jours » qui avait été introduit précédemment est l’objet du quatrième module. Le nom annonce la couleur : suivez le guide, et dans 30 jours, vous aurez vos premières ventes. Attention : Romàn et Maxime ne sont pas des marchands de tapis : c’est 30 jours, après avoir crée votre produit. Ce plan trente jours correspond en fait à la traversée du désert pendant laquelle on a déjà suer pour écrire, tourner, monter notre formation, mais que l’on a encore aucun résultat.

Au programme de ces trente jours : mise en valeur de la formation, marketing, techniques de ventes. Puis, comment jeter les fondations de son business.

Les bonus

La formation vient avec de nombreux bonus, qui ont tous vocation à être très « pratiques » et terre à terre. Tout d’abord, un pack de d’ebook en PDF qui viennent compléter les cours de la formation, notamment pour trouver des idées de niche. Ensuite, un ensemble de document sur comment gérer le service après-vente, ou les contrats avec des influenceurs.  

Troisième bonus un peu plus lourd mais au combien pratique : un ensemble de document sur la création légale d’entreprise, comment gérer les papiers en tant qu’auto-entrepreneurs, comment comprendre sa protection sociale quand on a ce statut etc etc.

Enfin, dernier bonus : l’accès à un groupe Facebook privé Challenge Libertas. Ce groupe vous permet de rentrer en contact avec d’autres entrepreneurs ayant acheté la formation, pour poser des questions ou recevoir des conseils de ceux qui sont passés par là avant vous.

Conclusion

Comme le disent Romàn et Maxime dans cette formation, nous avons tous quelque chose à apprendre aux autres, et le meilleur moyen de se lancer sur internet est peut-être justement de transmettre ce que l’on sait déjà, plutôt que de se former sur d’autres sujets sans vraiment voir le bout du tunnel. Challenge Libertas est donc une excellente formation pour quelqu’un qui veut se lancer sérieusement dans l’infopreunariat.

Challenge Libertas par Ecom French Touch
Challenge Libertas par Ecom French Touch
Ajoutez votre avis pour aider notre communauté ❤️

Laisser une réponse

Busilearn
Logo
Activer l'enregistrement dans les paramètres - généralités